Forum des Médecins Au Maroc Index du Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Maroc : Les médecins menacent de boycotter

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum des Médecins Au Maroc Index du Forum -> La Médecine Au Maroc -> Actualités professionnelles et Infos
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
DR IDRISSI MY AHMED
Soleil
Soleil

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2008
Messages: 895
Localisation: Kénitra

MessagePosté le: Mar 25 Juin - 23:40 (2013)    Sujet du message: Maroc : Les médecins menacent de boycotter Répondre en citant

Focus


Maroc : Les médecins menacent de boycotter

Lhoussaine Louardi Ministre de la santé.(Photo ALM/CHAFIK ARICH)
 
Les syndicats se sentant marginalisés par le ministère n’y prendront pas part.









Les syndicats haussent le ton contre le ministre de la santé. Les syndicats du secteur de la santé affiliés à la CDT, la FDT, l’UGTM, le Syndicat national des médecins du secteur libéral et le syndicat national de l’enseignement supérieur section Facultés de médecine et de pharmacie ont décidé de boycotter la 2ème conférence nationale de la santé qui se tiendra du 1er au 3 juillet 2013 à Marrakech. L’absence d’un véritable dialogue national sur le secteur ainsi que la marginalisation des revendications des syndicats sont autant de raisons.


Pour la CDT, la Charte nationale de la santé qui figure parmi ses principales revendications a été vidée de son contenu. Dans un communiqué, la centrale syndicale déplore l’approche adoptée par le ministre de la santé qui «omet» un débat national pour la mise en place d’une politique sanitaire nationale qui garantit le droit à la santé. «À maintes reprises, nous avons revendiqué une charte nationale de la santé. L’élaboration de celle-ci nécessite un grand débat national qui impliquera tous les acteurs de la société ainsi que tous les secteurs.


Ce débat est primordial pour examiner les priorités et les stratégies à réaliser», affirme Dr Mostafa Chanaoui, secrétaire général du Syndicat national de la santé affilié à la CDT. Outre l’absence d’un débat national, la CDT estime que ces Assises ne serviront à rien dans la mesure le projet de la Charte nationale de la santé a été déjà élaboré. Par ailleurs, la CDT pointe du doigt l’absence de discussion avec les professionnels de la santé pour l’organisation de cette rencontre. «Au niveau de la méthodologie, nous avions demandé, depuis une année déjà, la tenue de réunions dédiées à l’échange des opinions, approches, visions et scénarios pour qu’il y ait un consensus autour de la préparation de ces Assises. Hélas aucune réunion n’a eu lieu.


Le ministère s’est contenté de nous inviter à présenter des propositions écrites par rapport à la date et aux axes principaux. Ce que nous considérons comme un manque manifeste de volonté de nous associer aux préparatifs», déplore la CDT dans un communiqué. Même son de cloche pour le Syndicat national des médecins du secteur libéral qui déplore l’absence de concertation avec les professionnels du secteur au niveau de l’organisation de ces Assises. Du côté du département de la santé, silence radio.
A lire : 
Dr Mohamed Naciri Bennani : Nous ne voulons pas participer à une mascarade
Contacté par ALM à plusieurs reprises, le ministre de la santé est resté injoignable. Notons que la CDT pointe également du doigt le contexte général et sectoriel dans lequel se tiennent ces Assises : il est question de la persistance du discours qui fait endosser aux professionnels de la santé la responsabilité de l’impuissance du gouvernement à subvenir aux besoins sanitaires des citoyens. Aussi le manque de motivations matérielle, professionnelle ou sociale en faveur des fonctionnaires de la santé. Puisque la majorité des revendications contenues dans l’accord du 5 juillet n’a pas encore été appliquée.


Des indicateurs de santé toujours au rouge



Les indicateurs restent alarmants au niveau de l’offre de soins. Le pays compte 1 lit pour 1.000 habitants et 1 centre de santé pour 10.000 habitants. S’agissant du personnel de santé, la situation n’est guère réjouissante : 1 médecin pour 12.000 habitants et 1 infirmier pour 1.000 habitants. Au niveau de l’utilisation des services de santé, le ministre a indiqué que le taux d’hospitalisation est de 4,7 et de 13% pour les Urgences. S’agissant des officines, le pays compte une pharmacie pour 5.000 habitants et la dépense annuelle en médicaments par habitant n’est que de 400 DH. Tous ces indicateurs montrent bel et bien que le secteur de la santé va mal.



54 ans plus tard, une deuxième conférence nationale



La deuxième conférence nationale sur la santé qui se tiendra du 1er au 3 juillet 2013 à Marrakech sera placée sous le thème « Pour une nouvelle gouvernance du secteur de la santé ». Selon le ministère de la santé, cette deuxième édition  réunira les acteurs de la santé et les partenaires du secteur pour débattre des axes prioritaires de la réforme du système de santé, des ambitions des professionnels de santé, et des perspectives de développement du système national de la santé.


Cette conférence sera l’occasion de débattre des recommandations thématiques qui serviront de plateforme au projet de la Charte Nationale de la Santé, et qui fixeront les grandes priorités d’action en matière de santé pour les trente années à venir. La conférence sera axée sur cinq thématiques : la couverture universelle de santé et la viabilité des systèmes de financement ; la gouvernance du secteur ; l’équité d’accès aux soins et ses implications en termes de droit constitutionnel à la santé ; la formation et la disponibilité des professionnels de santé ; et les nouveaux défis de la santé publique face aux réalités de la transition épidémiologique et des enjeux de la veille et de la sécurité sanitaires.
Pour rappel, la première conférence nationale sur la santé  avait été organisée en 1959 à Casablanca   et  avait en son temps énoncé les principes qui constituent les pierres angulaires de la politique sanitaire au Maroc.




Laila Zerrour Le : 2013-06-25 N° : 2959
_________________
DR IDRISSI MY AHMED
aamm25@gmail.com
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 25 Juin - 23:40 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum des Médecins Au Maroc Index du Forum -> La Médecine Au Maroc -> Actualités professionnelles et Infos Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com