Forum des Médecins Au Maroc Index du Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

CLINIQUES PRIVÉES UNE «CARTOGRAPHIE SANITAIRE» POUR ÉVITER LE SURÉQUIPEMENT

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum des Médecins Au Maroc Index du Forum -> La Médecine Au Maroc -> Actualités professionnelles et Infos
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
DR IDRISSI MY AHMED
Soleil
Soleil

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2008
Messages: 895
Localisation: Kénitra

MessagePosté le: Lun 10 Sep - 20:23 (2012)    Sujet du message: CLINIQUES PRIVÉES UNE «CARTOGRAPHIE SANITAIRE» POUR ÉVITER LE SURÉQUIPEMENT Répondre en citant

Édition N° 3863 du 2012/09/10


CLINIQUES PRIVÉES

UNE «CARTOGRAPHIE SANITAIRE» POUR ÉVITER LE SURÉQUIPEMENT

INVESTIR, HORS GRANDES AGGLOMÉRATIONS

LES CAPITAUX ÉTRANGERS SONT LES BIENVENUS, À CONDITION DE RÉCIPROCITÉ




Curieux est le cas des cliniques privées au Maroc. Selon la loi 10-94, celles-ci ont le droit de mener une activité à but non lucratif, mais il n’existe pas de mention quant à la nature du modèle juridique de leur association. Pour l’instant, elles doivent se limiter à un statut d’«association professionnelle non commerciale à but lucratif» qui se rapproche du modèle des sociétés civiles professionnelles adopté chez les autres professions libérales notamment les avocats. «Subsister en tant que tel est quasiment impossible, c’est dire que l’on ne peut même pas contracter un crédit avec une banque, c’est pourquoi la plupart des cliniques ont basculé vers un modèle de SARL tout en gardant un lien avec la société civile professionnelle», explique Nour Semlali, président par intérim de l’Association nationale des cliniques privées (ANCP). Or, le statut de société commerciale n’est pas expressément prévu par la loi, et la SARL présente beaucoup d’inconvénients pour les professions libérales surtout sur le plan fiscal. «L’urgence est de nous accorder expressément le droit de nous constituer en société commerciale, ensuite, nous discuterons de l’ouverture du capital», ajoute Semlali.

Pour les cliniques privées, il y a plus urgent que la libéralisation. L’amélioration de la couverture médicale constitue à ce titre un bon point de départ. «Tant que notre taux de couverture ne dépassera pas 30% de la population, nous ne pourrons pas accueillir de grandes structures et de grands investissements», souligne le président de l’ANCP. En outre, il faudra mettre en place des conditions de réciprocité, permettant aux médecins et capitaux marocains, d’investir également à l’étranger. Mais la condition la plus intéressante concerne toutefois la mise en place d’une «carte sanitaire». Cette solution, adoptée notamment en Tunisie, permet d’assurer une répartition géographique plus ou moins équitable des établissements de soins privés. Concrètement, il s’agit d’imposer aux investisseurs de se placer dans les régions où il y a un manque d’infrastructures. La mesure permettrait à la fois d’éviter le suréquipement des grandes villes et règlera le problème de manque d’infrastructures sanitaires dans certaines régions.
Cliniques insolvables

Vers la fin des années 90, le petit monde des cliniques privées a été chamboulé par une affaire largement médiatisée, celle de l’insolvabilité des établissements de soins financés par le CIH. Dans le monde de la médecine privée, tout le monde se souvient encore du cas des cliniques Kadi et encore El Hakim, incapables de s’acquitter de leurs dettes vis-à-vis de leur principal créancier: le CIH. Cette situation avait d’ailleurs mis la banque dans une situation délicate où la seule option possible était la saisie des comptes desdits établissements. Aujourd’hui encore, la direction des cliniques ne peut se faire que par un médecin, ce qui suppose souvent des carences en matière de gestion et de management de l’entreprise.


A. N. L'ECONOMISTE
_________________
DR IDRISSI MY AHMED
aamm25@gmail.com
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 10 Sep - 20:23 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum des Médecins Au Maroc Index du Forum -> La Médecine Au Maroc -> Actualités professionnelles et Infos Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com