Forum des Médecins Au Maroc Index du Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Journée mondiale sans tabac : Décès de 6 millions de personnes par an

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum des Médecins Au Maroc Index du Forum -> La Médecine Au Maroc -> Actualités professionnelles et Infos
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
DR IDRISSI MY AHMED
Soleil
Soleil

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2008
Messages: 938
Localisation: Kénitra

MessagePosté le: Dim 3 Juin - 12:31 (2012)    Sujet du message: Journée mondiale sans tabac : Décès de 6 millions de personnes par an Répondre en citant

 
Journée mondiale sans tabac : Décès de 6 millions de personnes par an
Écrit par Ouardirhi Abdelaziz, AL BAYANE













A l’instar des autres pays de la planète, le Maroc célèbre la Journée mondiale sans tabac. Cette journée, organisée chaque année le 31 mai, est axée autour des dangers du tabac pour la santé et de l’action antitabac de l’OMS. L’Organisation mondiale de la Santé a choisi comme thème «L’interférence de l’industrie du tabac». Cette campagne veut mettre l’accent sur la nécessité de dénoncer et de contrecarrer les agissements éhontés et toujours plus agressifs de l’industrie du tabac visant à saper la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac, en raison de la sérieuse menace que ses membres font peser sur la santé publique de l’humanité.

Principale cause de décès évitables au niveau mondial, le tabagisme tue chaque année près de 6 millions de personnes, en provoquant cancers, cardiopathies, maladies respiratoires, maladies de l’enfant, entre autres. Il génère dans le monde des pertes économiques se chiffrant chaque année en centaines de milliards de dollars.




Au cours de ce XXIe siècle, la consommation de tabac risque de tuer jusqu’à un milliard de personnes si aucune mesure d’urgence n’est prise.
Ces mesures que nous devons prendre sont énoncées dans la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac. Jusqu’à présent, 175 états (plus l’Union Européenne) se sont engagées à collaborer pour appliquer la Convention.
Toutefois, ces efforts de lutte antitabac sont systématiquement contrés par l’industrie du tabac.

Quelle est la situation du tabagisme
au Maroc ?


Le Maroc est un grand consommateur de tabac, il est classé 5ème au marché du tabac en Afrique. Même chose dans la zone méditerranéenne, là aussi nous détenons le triste record puisque nous sommes l'un des plus grands consommateurs de tabac avec plus de 15 milliards de cigarettes par an. Ce dont se targue Altadis.
Chaque jour, au moins 14 cigarettes sont fumées par les hommes et 12 par les femmes.
Au niveau national, nous n'avons aucune statistique quant au nombre exact de décès liés au tabac.
(Ou alors on ne cherche pas à le savoir), il y a tellement d’enjeux.
Néanmoins, dans un pays comme le nôtre où 31,5% des hommes et 3,3% des femmes fument, les accros sont de plus en plus jeunes, c’est là où réside le vrai problème et si l’on s’en tient aux résultats de l’enquête réalisée grâce à l’Association Lalla Salma de lutte contre le cancer (ALSC) en 2007 "collèges, lycées et entreprises sans tabac" qui a été réalisée sur un échantillon de 9197 personnes âgées entre 15 et 75 ans, l'enquête montre que la prévalence globale du tabagisme est de l'ordre de 18% dont 14,5% sont des fumeurs quotidiens et 3,5% des fumeurs occasionnels.
Près de 11% des personnes sondées reconnaissent avoir fumé avant d'arrêter la consommation du Tabac.
Cette étude révèle également que l'âge moyen des fumeurs est de 17,6 ans et que plus de 60% des fumeurs appartiennent à la tranche d'âge 20-39 ans.
Un réel problème de santé

L’usage du tabac constitue un réel problème de santé puisque plus de 18% de la population marocaine consomment du tabac. Les conséquences directes délétères du tabagisme sur l’état respiratoire et cardio-vasculaire sont prouvées. Les sociétés savantes, les autorités sanitaires, les spécialistes sont tous formels, ils affirment que la mortalité et la morbidité liées à cette toxicomanie sont principalement dues aux insuffisances respiratoires et au cancer du poumon, mais également à d’autres cancers où le rôle du tabagisme est de plus en plus confirmé. C’est le cas notamment des cancers de l’oropharynx, du larynx, de l’œsophage, la vessie, le rein et le col de l’utérus.
Des études de l’OMS sont très explicites et ne laissent pas planer le doute pour les septiques et autres fervents adeptes du tabagisme, il existe des preuves très concluantes d’une relation entre le tabagisme et une liste impressionnante de maladies graves.
La fumée du tabac contient environ 4000 substances chimiques connues, plus de 50 d’entre elles sont cancérigènes. L’OMS fait savoir que le tabagisme passif provoque des cardiopathies et de graves maladies respiratoires et cardio-vasculaires susceptibles d’entraîner des décès prématurés chez les adultes. Il provoque aussi des maladies et aggrave des affections déjà existantes, comme l’asthme, chez les enfants. L’OMS estime qu’environ 700 millions d’enfants, soit près de la moitié des enfants du monde respirent de l’air pollué par la fumée du tabac, surtout à la maison.

Les raisons d'arrêter

Nombreuses et nombreux sont celles et ceux qui hésitent à arrêter de fumer. Il est vrai que l’on peut manquer de volonté, que l’on peut aussi essayer un jour ou deux et puis on revient aux mauvaises habitudes, il y a ceux qui veulent absolument garder ce petit quelque chose qui, soit dit en passant, leur procure des instants de détente…. Il faut revenir à la raison, regarder les choses bien en face, le tabagisme est la drogue légale la plus consommée et celle aussi qui tue le plus de personnes dans le monde.
Si tout cela ne vous convainc pas, il y a d’autres raisons pour arrêter de fumer
-La bouche :
Fumer provoque des traces jaunes sur les dents
Le goudron se fixe sur les dents et il n’est pas rare de voir des tâches brunes sur les dents (surtout si vous fumez des cigarettes sans filtre)
Fumer peut entraîner le déchaussement des dents, voire la perte des dents
Fumer abîme les lèvres, les assèche et les craque
Fumer donne une mauvaise haleine
Quand on fume, on crache des glaires (surtout le matin)
Pour un non-fumeur, embrasser un fumeur est similaire à embrasser un cendrier
Fumer fait perdre le goût
Fumer fait perdre l’odorat
-Le visage
Fumer donne un teint blafard et jaunissant
Fumer donne des cheveux cassants
Fumer fait perdre son souffle
Fumer réduit l’espérance de vie
Chaque cigarette fumée fait perdre 11mn de vie
Un paquet de 20 cigarettes fait donc perdre 220mn de vie (soit 3h40mn)
Pour un paquet fumé par jour, cela fait 55 jours de vie en moins par an
Tous les 7 ans, le fumeur perd un an de vie
Selon l’OMS (l’Organisation Mondiale de la Santé), «aucun produit de consommation ne tue autant de personnes que la cigarette»
Toutes les 10 secondes, le tabac tue une personne dans le monde
Le tabagisme est la 1ère cause de mortalité évitable Le tabac tue trois fois plus de gens que l’alcool, le sida, la drogue, les accidents de voiture, les homicides, la maladie de la vache folle et les suicides réunis
Un fumeur sur deux mourra prématurément d’une maladie liée au tabac
L’espérance de vie des fumeurs est amputée de 8 ans
Un fumeur régulier sur deux ayant commencé à fumer à l’adolescence mourra victime du tabac
Ce sont les hommes qui meurent le plus du tabac
Le risque de cancer de la vessie est multiplié par deux chez les fumeurs
Le risque de cancer de la bouche est multiplié par quatre chez les fumeurs
Le risque de cancer de l’œsophage est multiplié par quatre chez les fumeurs
Le fumeur a sept fois plus de risques qu’un non-fumeur de contracter une maladie cardiovasculaire
Le risque de cancer du pharynx est multiplié par dix chez les fumeurs
Le risque de cancer du poumon est multiplié par dix chez les fumeurs

Les bienfaits de l'arrêt du tabac

Dès 24 heures, les taux sanguins de nicotine et de monoxyde de carbone baissent de moitié. L'oxygénération des tissus de l'organisme est meilleure et votre teint devient plus net. La peau reprend rapidement une couleur plus vive et une certaine élasticité.
Les poumons ont déjà commencé à éliminer les substances toxiques (carbone, goudron etc.) responsables des cancers.
L'arrêt du tabac peut diminuer les manifestations allergiques, l'intensité des crises d'asthme et le nombre d'épisodes de bronchites chroniques.
L'haleine est plus agréable et moins fétide
Au bout de 2 à 12 semaines, le corps a complètement éliminé la nicotine. Vous retrouvez progressivement l'odorat et le goût, vous respirez mieux et la circulation sanguine s'améliore (d'où un teint net)
Au bout de 9 mois, la capacité respiratoire s'est accrue de 10% ce qui diminue les risques de bronchites et «éclaircit» la voix.
Au bout de 5 ans, le risque de cancer de poumon a été divisé par deux
Arrêter de fumer c’est aussi retrouver plus de confiance en soi, car c’est une victoire que d’arrêter de fumer. Les premiers à vous encourager et à vous féliciter seront vos enfants, votre famille et vos amis. Et puis l’arrêt du tabac, c’est aussi des Dirhams en plus que vous pourrez utiliser pour autre chose de plus utile.
Finalement, quand vous arrêtez de fumer, c’est une autre vie qui commence.
Un petit clin d’œil à tous mes amis de la rédaction.
D’ici là portez-vous bien

L’ingérence de l’industrie du tabac

L’ingérence de l’industrie du tabac pour faire échouer ou affaiblir les politiques antitabac énergiques revêt plusieurs formes, notamment:
Manœuvrer pour détourner le processus politique et législatif
L’industrie du tabac s’est montrée très imaginative pour saper les efforts de protection de la santé publique des gouvernements. Les industriels sont devenus très habiles à créer ou à exploiter les lacunes de la législation, en manœuvrant les groupes d’opinion afin d’influencer réellement le travail du législateur.

Exagérer l’importance économique de l’industrie du tabac

L’emploi, les taxes et autres arguments économiques sont souvent utilisés par l’industrie du tabac pour montrer qu’elle apporte une contribution à l’économie d’un pays. Mais les chiffres fournis par les sociétés non seulement exagèrent l’importance économique de l’industrie mais ignorent également les coûts sociaux, environnementaux et sanitaires du tabac et des produits du tabac.

Manipuler l’opinion publique pour se donner une apparence de respectabilité

Le tabac tue, mais l’industrie du tabac a mis au point toute une série de manœuvres pour manipuler l’opinion publique. En investissant dans des programmes pour les jeunes où des causes sociales sans rapport avec le tabagisme, tels que les secours en cas de catastrophes ou des groupes de préservation de la nature, les industriels du tabac détournent l’attention de leurs produits mortels et se donnent une apparence de responsabilité sociale.

Au moyen de groupes écrans

Du fait de son isolement, l’industrie du tabac doit montrer qu’elle bénéficie d’un appui. Elle crée et utilise des associations écrans ou alibis qui défendent ses intérêts. Généralement, ces associations se font les chantres de la liberté individuelle, dénoncent des dégâts économiques supposés provoqués par les politiques de lutte antitabac ou suscitent de fausses controverses sur le tabagisme passif.

Discréditer les preuves scientifiques

Semer le doute sur les preuves scientifiques concernant les dommages provoqués par le tabac et le tabagisme passif est une manœuvre couramment utilisée par l’industrie du tabac. Pour affaiblir la législation antitabac, l’industrie suscite la controverse afin de détourner l’attention de l’opinion publique et des gouvernements et de semer la confusion.

Intimider les gouvernements par des poursuites judiciaires ou des menaces de poursuites judiciaires

Les menaces de poursuites judiciaires sont également une manœuvre couramment utilisée pour intimider les gouvernements qui adoptent des politiques efficaces de lutte antitabac. Étant donné que les tribunaux nationaux, s’appuyant sur la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac, déboutent de plus en plus l’industrie du tabac dans des actions intentées contre les gouvernements, les entreprises se servent des accords bilatéraux et commerciaux pour poursuivre les États devant les tribunaux internationaux. Le but est de décourager les autres pays d’adopter des mesures efficaces de lutte antitabac.
Les États Parties à la Convention-cadre de l’OMS se sont engagés à venir à bout de l’ingérence de l’industrie du tabac en appliquant l’article 5.3 du traité, qui dispose que «En définissant et en appliquant leurs politiques de santé publique en matière de lutte antitabac, les Parties veillent à ce que ces politiques ne soient pas influencées par les intérêts commerciaux et autres de l’industrie du tabac, conformément à la législation nationale.» Toutes les Parties à la Convention se sont entendues sur les moyens de faire barrage à l’ingérence de l’industrie du tabac en s’appuyant sur quatre principes:
Le conflit entre les intérêts de l’industrie du tabac et les intérêts de la santé publique est fondamental et insoluble.
Dans leurs relations avec l’industrie du tabac ou avec quiconque œuvrant dans les intérêts de celle-ci, les Parties doivent agir de façon responsable et transparente.
Les Parties doivent exiger de l’industrie du tabac et de quiconque œuvrant dans les intérêts de celle-ci qu’ils opèrent et agissent de manière responsable et transparente.
Les produits qu’elle fabrique étant mortels, l’industrie du tabac ne doit bénéficier d’aucune mesure d’incitation l’aidant à créer ou conduire ses activités
Le tabagisme, qui provoque actuellement la mort d’un adulte sur dix sur la planète, est la deuxième cause de décès au niveau mondial.
L'Assemblée mondiale de la Santé a institué la Journée mondiale sans tabac en 1987 pour faire mieux connaître, partout dans le monde, l'épidémie de tabagisme et ses effets mortels.
Elle donne l'occasion de faire passer certains messages spécifiques en matière de lutte antitabac ainsi que de susciter l'adhésion à la Convention-cadre de l'OMS pour la lutte antitabac. Le tabagisme est la plus importante épidémie évitable que doit affronter la communauté sanitaire.



_________________
DR IDRISSI MY AHMED
aamm25@gmail.com
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 3 Juin - 12:31 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum des Médecins Au Maroc Index du Forum -> La Médecine Au Maroc -> Actualités professionnelles et Infos Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com