Forum des Médecins Au Maroc Index du Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Dyspnée réfractaire de la BPCO : l’option opiacés

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum des Médecins Au Maroc Index du Forum -> Auto-Formation -> Actualités Medicales
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
joulanar
Ultra-V.I.P
Ultra-V.I.P

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2008
Messages: 7 254

MessagePosté le: Mar 24 Avr - 22:07 (2012)    Sujet du message: Dyspnée réfractaire de la BPCO : l’option opiacés Répondre en citant

Dyspnée réfractaire de la BPCO : l’option opiacés
lequotidiendumedecin.fr 24/04/2012


Les praticiens sont réticents à donner des opiacés en cas d’insuffisance respiratoire, comme c’est le cas dans une BPCO évoluée. Pourtant, ils pourraient être amenés à réviser leur opinion et surtout leur façon de procéder.


« Les opiacés, qui peuvent être considérés comme utiles pour traiter la douleur et la dyspnée associées à une maladie maligne, ne sont pas utilisés dans la BPCO. Pourtant, parmi les recommandations édictées par la Canadian Thoracic Society, figure celle de l’utilisation des opiacés pour la dyspnée de la BPCO qui ne répond pas au traitement conventionnel. »
Des chercheurs ont voulu comprendre l’attitude des médecins et le ressenti des patients quant à l’usage des opiacés dans la dyspnée réfractaire. Des entretiens ont eu lieu avec 28 médecins, 12 soignants et 8 patients sous oxygénothérapie qui ne pouvaient se vêtir sans s’essouffler, et qui prenaient des opiacés depuis une durée de cinq semaines à quatre ans.
Tous les patients ont rapporté que ce traitement améliore significativement leur qualité de vie et/ou soulagent la dyspnée, indique Graeme Rocker (Halifax, Canada).
Les soignants font état d’amélioration de la qualité de vie des membres de la famille et d’une réduction du stress.
Selon les auteurs, si l’on n’utilise pas davantage d’opiacés dans cette situation particulière, c’est par manque de directives, de confiance et d’expérience, par crainte d’une défaillance respiratoire, et par méconnaissance de leur effet positif.
Ils appellent à des initiatives éducationnelles pour améliorer la situation.

› Dr BÉATRICE VUAILLE 
 
« Canadian Medical Association Journal », 23 avril 2012.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 24 Avr - 22:07 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum des Médecins Au Maroc Index du Forum -> Auto-Formation -> Actualités Medicales Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com