Forum des Médecins Au Maroc Index du Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Dyspareunies et comorbidités pelviennes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum des Médecins Au Maroc Index du Forum -> Auto-Formation -> Actualités Medicales
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
joulanar
Ultra-V.I.P
Ultra-V.I.P

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2008
Messages: 7 254

MessagePosté le: Sam 21 Avr - 18:23 (2012)    Sujet du message: Dyspareunies et comorbidités pelviennes Répondre en citant

Dyspareunies et comorbidités pelviennes
Publié le 20/04/2012


Les troubles sexuels douloureux (dyspareunie, vaginisme) sont fréquents mais trop souvent négligés en pratique courante. A partir d’une revue de la littérature, les auteurs ont analysé les données épidémiologiques disponibles concernant la dyspareunie et les comorbidités pelviennes ainsi que les données physiopathologiques. Il a été retrouvé que 21 % des femmes âgées de 18 à 55 ans se plaignaient de douleurs coïtales et 10,5 % des femmes entre 40 et 80 ans. La présence d’une dyspareunie a été décrite par 14 % des femmes de 20 à 70 ans. En ce qui concerne les comorbidités pelviennes, l’existence d’une vestibulite vulvaire et d’une vulvodynie est observée chez plus de 80 % des femmes souffrant de dyspareunie d’intromission, ainsi qu’une urgenturie, une augmentation de la fréquence des mictions et des douleurs vésicales chez 42 à 48 % d’entre elles. Une endométriose est retrouvée chez 30 à 50 % des femmes avec une dyspareunie profonde. L’existence d’un syndrome de l’intestin irritable est notée chez 30 à 50 % des femmes souffrant de douleurs coïtales et une constipation est rapportée par 61 % des patientes avec dyspareunie d’intromission.
Du point de vue physiopathologique, la dyspareunie présente une étiologie d’origine biologique avec une augmentation des mastocytes, des mastocytes dégranulés et des mastocytes proches des fibres nerveuses. Il est également observé une hyperactivité des muscles du plancher pelvien, une prolifération des fibres douloureuses vestibulaires et une symptomatologie systémique liées à une augmentation des cytokines avec une plus grande vulnérabilité à la dépression, aux maux de tête, à la fatigue chronique et à la fibromyalgie affectant la qualité de vie de la patiente et les relations affectives et intimes du couple.
Pour les auteurs, la prise en compte de ces éléments devrait permettre aux gynécologues de réduire la dyspareunie chez les femmes grâce à un meilleur diagnostic et une prise en charge thérapeutique des comorbidités et des atteintes biologiques.



Dr Thierry Grivel


Graziottin A : Dyspareunia and pelvic comorbidities: from epidemiology to pathophysiology. 15th World Congress of Gynecological Endocrinology (Florence) : 7-10 mars 2012.
jim.fr
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 21 Avr - 18:23 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum des Médecins Au Maroc Index du Forum -> Auto-Formation -> Actualités Medicales Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com