Forum des Médecins Au Maroc Index du Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Un pessaire pour prévenir l’accouchement prématuré, c’est (presque) nouveau !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum des Médecins Au Maroc Index du Forum -> Auto-Formation -> Actualités Medicales
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
joulanar
Ultra-V.I.P
Ultra-V.I.P

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2008
Messages: 7 254

MessagePosté le: Mer 11 Avr - 22:24 (2012)    Sujet du message: Un pessaire pour prévenir l’accouchement prématuré, c’est (presque) nouveau ! Répondre en citant

Un pessaire pour prévenir l’accouchement prématuré, c’est (presque) nouveau !
Publié le 11/04/2012


L’accouchement prématuré (AP) spontané constitue la cause principale de morbidité et de mortalité périnatales et il concerne environ 5 à 13 % des grossesses. Le taux de survie des enfants très prématurés a été amélioré grâce aux progrès  des soins néonatals. Néanmoins, l’identification des femmes à risque d’accouchement prématuré et le développement de stratégies préventives efficaces  pourraient permettre de réduire significativement les taux de morbidité et de mortalité périnatales. Il est établi que les femmes asymptomatiques présentant des cols raccourcis (≤ 25 mm) ont un risque accru d’AP précoce (< 34 semaines d’aménorrhées [SA]). La mesure de la longueur cervicale par échographie endovaginale à 20-23 SA pourrait améliorer l’identification des femmes à risque d’AP. Certaines études rétrospectives et cas-témoins suggèrent que l’insertion d’un pessaire en silicone permettrait alors de réduire le risque d’AP chez ces femmes présentant un col raccourci. Aucune étude randomisée n’a cependant été réalisée pour évaluer l’impact du pessaire sur le risque d’AP.
Dans ce contexte, une étude multicentrique randomisée, en ouvert, a été effectuée en Espagne entre 2007 et 2010 afin d’évaluer l’impact, sur le risque d’AP, de l’insertion d’un pessaire cervical chez les femmes présentant un col raccourci, identifié par échographie endovaginale de routine à 20-23 SA.
Cinq hôpitaux ont participé à cette étude. Le critère de jugement principal était l’accouchement spontané avant 34 SA. L’analyse a été effectuée en intention de traiter.
Au total 385 femmes enceintes de singleton, âgées de 18 à 43 ans, et présentant un col de l’utérus raccourci (≤ 25 mm), ont été randomisées soit dans le groupe « pessaire » (n=192), soit dans le groupe « prise en charge expectative » sans pessaire (n=193). Le pessaire a été retiré au cours de la 37ème  SA, ou plus tôt en cas d’indication de retrait.
L’accouchement prématuré avant 34 SA a été significativement moins fréquent chez les femmes du groupe « pessaire » par rapport aux femmes de l’autre groupe (12 [6 %] vs 51 [27 %], Odds ratio = 0,18, intervalle de confiance à 95 % : 0,08–0,37 ; p<0,0001). Dans le groupe pessaire, l’âge gestationnel moyen à l’accouchement était significativement plus élevé (37,7 SA vs 34,9 SA ; p<0,0001), et les complications telles que faible poids à la naissance, syndrome de détresse respiratoire (p<0,0003) et septicémies (p<0,03) ont été moins fréquentes. Les traitements tocolytiques (34 % vs 56 % ; p<0,0001) et la corticothérapie pour la maturation fœtale (42 % vs 64 % ; p<0,0001) ont été plus souvent requis chez les femmes du groupe sans pessaire. Aucune différence pour les taux de mortalité périnatale n’a été observée entre les deux groupes. Même si la majorité des femmes ont trouvé l’insertion et le retrait du pessaire douloureux, 95 % d’entre elles recommanderaient son utilisation.
En conclusion, les résultats de cette étude suggèrent que le pessaire cervical pourrait réduire significativement le risque d’accouchement prématuré chez les femmes présentant un col raccourci à l’examen échographique du deuxième trimestre de la grossesse. Cependant, d’autres études de bonne qualité sont nécessaires avant de valider le pessaire comme un traitement efficace de la maturité cervicale précoce.



Dr Viola Polena


Goya M et coll. on behalf of the Pesario Cervical para Evitar Prematuridad (PECEP) Trial Group. : Cervical pessary in pregnant women with a short cervix (PECEP) : an open-label randomised controlled trial. Lancet. 2012 ; jim.fr
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 11 Avr - 22:24 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum des Médecins Au Maroc Index du Forum -> Auto-Formation -> Actualités Medicales Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com