Forum des Médecins Au Maroc Index du Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Prothèses PIP : les ruptures sont « extraordinairement » précoces

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum des Médecins Au Maroc Index du Forum -> Auto-Formation -> Actualités Medicales
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
joulanar
Ultra-V.I.P
Ultra-V.I.P

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2008
Messages: 7 254

MessagePosté le: Mer 8 Fév - 15:52 (2012)    Sujet du message: Prothèses PIP : les ruptures sont « extraordinairement » précoces Répondre en citant

 
Prothèses PIP : les ruptures sont « extraordinairement » précoces
lequotidiendumedecin.fr 07/02/2012



Sur les 1 379 cas de ruptures déclarées à l’AFSSAPS et ayant entraîné à une explantation au 31 janvier, 55 % sont survenus dans les cinq années suivant la pose des prothèses PIP. « Cela conforte notre recommandation d’explanter », a indiqué le directeur général de l’Agence de produits de santé (AFSSAPS), à l’issue de la troisième réunion du comité de suivi des femmes porteuses de PIP, hier soir.


 
Les réactions inflammatoires recensées sont au nombre de 875, dont 73 % ne sont pas accompagnées de ruptures. Ces inflammations peuvent s’expliquer par « une membrane de mauvaise qualité » de la prothèse PIP, « un gel corrosif qui abîme la membrane » ou encore« une perspiration du gel à travers la membrane », a ajouté le Pr Dominique Maraninchi. Un total de 877 retraits préventifs sans signe de rupture ou d’inflammation a été pratiqué, soit 205 de plus que lors du dernier point de fin décembre.
Le Pr Jean-Yves Grall, directeur général de la Santé, a indiqué que les centres de lutte contre le cancer avaient retiré la moitié des prothèses PIP qu’ils avaient posées. Les deux responsables ont souligné qu’il n’y avait aucune preuve que ces prothèses soient liées à des cancers, qu’il s’agisse de la forme la plus fréquente de cancer du sein ou du cas de lymphome rare du sein. Parmi les porteuses de PIP, 20 adénocarcinomes du sein ont été recensés. « C’est un chiffre très en deçà de ce qui est attendu pour cette tranche d’âge », a précisé le cancérologue qui a annoncé le lancement d’une étude épidémiologique au long cours sur les femmes ayant eu ces prothèses, sur la base du volontariat.
› STÉPHANIE HASENDAHL 
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 8 Fév - 15:52 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum des Médecins Au Maroc Index du Forum -> Auto-Formation -> Actualités Medicales Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com