Forum des Médecins Au Maroc Index du Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DSK-ÂNERIES ? DSKAGATE ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum des Médecins Au Maroc Index du Forum -> Détendez vous -> Art & Culture -> Littérature
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
DR IDRISSI MY AHMED
Soleil
Soleil

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2008
Messages: 895
Localisation: Kénitra

MessagePosté le: Dim 4 Déc - 22:54 (2011)    Sujet du message: DSK-ÂNERIES ? DSKAGATE ? Répondre en citant

DSK-ÂNERIES ? DSKAGATE ? 

Que cessent les âneries hypocrites et insanes, 
Que l’on colle à Dominique Strauss Kahn ! 
Et qu’on arrête de tirer sur les foules en Syrie !

Que doivent-ils penser de DSK, ce vieux mâle ? 
Un homme piégé par le cul d‘une femme ? 
Un sadique pourceau, un seigneur atavique ?
Un brillant séducteur, un homme du Neandertal ? 
Un dirigeant à craindre, super cadre de génie ?

J’ai une sympathie pour ceux qui se présentent devant la Justice
Sauf que la justice a ses humeurs suspectes et ses clercs retors !
Celle d'Amérique serait-elle plus clémente qu’à Paris ?
Voici que, sans pudeur, la politique éclate à découvert, 
La veille du scrutin, targué de démocratique.

On en veut au bonhomme, parce qu’il suspecte,
Téléphone perdu oblige, une cogitation des tenants de l’État !
Conspiration du pouvoir, sordide félonie, haute en couleurs,
Qui montre tant de rancœurs entre Partis et opposants.
Entre l’Élysée, son maître actuel et ses conquérants.

Fidèles lecteurs, copieurs impénitents, suiveurs au pas, 
Aveugles des dérives, ici on en est le miroir d’airain,
Que la brume du temps, impavide, enveloppe !
On regarde à notre façon, les yeux sur l’Europe
Le corps et l’esprit sur les reflets de l’Amérique.

L’Olympe dégringole, ses demi-dieux sont des Satyres.
Des monstres, rien ne cache leurs faiblesses humaines.
Non pas les Dryades, ces divas qui ensorcellent les mâles,
Et rendent aux drapeaux les plus flaccides leurs couleurs viriles.

Qu’elles soient en villas exotiques, à Marrakech, au Brésil,
À Tokyo en splendides hôtels, à Hawaï dans quelque île,
Ou là, dans les crépusculaires forêts de Vercingétorix…
Elles sont libres de se promener et d’offrir leurs jachères ! 

En Gaule, là où les Druides du négoce, faute d’autels 
Pour leurs offrandes et leurs incantations pour plaire
S’offrent des nymphettes, des vierges à tout faire,
Pour étendre leur gui et leur lierre sur les Bois de Boulogne

La Grèce est en faillite, vivement la relève et l’Euro !
Mais, je maintiens que l’Olympe dégringole 
Ses demi- dieux sont à nu et ses saints en folie.
Accrochés aux voluptés du pouvoir qu’ils transcendent, 
Ils montrent leurs faiblesses, contre vents et marées. 

Ils régissent en maîtres absolus le profil des nations,
Les têtes des chefs et des hommes leurs incantations,
Qu’ils liquident quand frappe de Zeus, le tonnerre ! 

Ils s’érigent en maîtres des courbes et des flancs,
Tant au dessus des femmes, les vraies, que des images
Des infos, des leurres virtuels, d’hypothétiques vérités,
Pour d’obscures subversions et de sinistres mirages.

Quelle que soit la hauteur de leurs talents,
La portée de leurs voix latines ou les planches
Du dimanche où enfants ils se sont connus
Les farfadets espiègles poussent à la trahison. 
On l’a vu avec d’autres dans la même république ! 

Ils ont la duperie pour arme et la tromperie ultime, 
L’hypocrisie sournoise, pernicieuse et perverse, 
Sinon, l’arrogance comme valeurs premières :
Un exploit de colosses pour les nains étoilés !

En dehors des armes de destruction massive,
Pour combattre les milices méfiantes et les tyrans,
Provoquer des putschs et des félons la destruction.
Fourbes, menteurs, imposteurs, ils sont le démon.

Et ce n’est pas un jouisseur public, un noceur invétéré,
Ou semblant l’être, tel que par leurs soins amplifié,
Qui va les arrêter dans leurs sordides manigances,
Les combines ourdies ou les manips usitées.

Le grand faune, en son genre par les chiffres, déluré, 
Maître es-cathedra, est le pape des puissants lobbies. 
Pour nous, il est le séducteur brillant de la tête et assidu,
Qui se tourne comme un pervers sur les proies arrondies,
Un satyre ça tire, on le sait, même sur les inconnues ! 

Des putes, que sais-je, des courtisanes avilies ?
Hétaires, caudataires, qui font le commerce de chair, 
Esclaves de proxénètes qui les vendent, mercenaires
D’une armée de haut vol, entre drogues et affaires.

Non ! Je vous prie de vous efforcer au respect 
Pour la dignité de la gente et de l’espèce humaine.
Ce sont des ouvrières exaltées de la plèbe érotique.

Femmes dévouées aux hommes, pour leurs plaisirs 
Ingrats, au gagne-pain banal, à la charité exemplaire,
Il est des peuples fiers, qui subissent les mêmes affres

‘’DSK a la prostitution en horreur’’, force est d’y croire !
Il a ses entrées, ses partenaires attitrées, ses gloires !
Non pas celles à deux sous, asservies aux pires besognes !
Les aristos ont les leurs, la horde prolétaire, les débris siens,
Les reliefs après des décades de joyeux festins.

Les plus les riches ont leurs douces espèces, les geishas. 
Celles qu’honorent les sportifs, les artistes, les puissants.
C’est sa façon de faire rimer son nom à Dominique,
Avec l’art et les honneurs, les hormones et la nique !

Peut-être, qu'on veut planter le bonhomme au musée,
Comme un insecte que l’on fixe, alors qu’il continue 
De battre des ailes et faire du bruit des élytres. 

L'entomologiste en maître de cérémonie, épuisé, 
Veut le planter vivant sur une planche de collections,
Sans préparation aucune ni autres forme de sépulture.

Quand d’autres se font adorateurs serviles du démon,
Et que la Syrie s’emmure, continuant sur les siens les tirs,
Le Kahn vénère le Seigneur D. à travers sa pâture, 
En communiant avec ses plus généreuses créatures,
Des belles et des moins belles, on n’a pas compté,
Celles des comparses jaloux qui attirent leurs ires ! 

KENITRA, LE 04 DÉCEMBRE 2011
 

 

 
 

 


VERS LIBRES PREMIER JET DE CE DIMANCHE 04 12 2011
POUR VOTRE PLAISIR ET VOTRE DÉTENTE


PS :

J'AI MIS DANS LE TABLEAU UNE PETITE " PUCE "
UN '' TRUC'' HORS SUJET UN CLIN D'OEIL
COMME LES CARICATURISTES QUI PLACENT 
UNE COCCINELLE SUR LEUR DESSIN 
UNE SIGNATURE QUI AMPLIFIE UN GESTE
PAR SA PETITESSE 

C'EST POUR NE PAS OUBLIER LE CAS DE LA SYRIE
CE PEUPLE LONGTEMPS HUMILIE QUE L'ON SAIGNE 
ET DONT LE CAS DOIT NOUS INTERPELLER PLUS QUE DSK 
ET QU'IL FAUT LÂCHER POUR S'OCCUPER 
DE CETTE CAUSE BIEN PLUS SERIEUSE 

 



_________________
Docteur My Ahmed Idrissi 
Administrateur du Forum Myasthénie
http://myasthenie.forumactif.com/index.forum

  

_________________
DR IDRISSI MY AHMED
aamm25@gmail.com
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 4 Déc - 22:54 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum des Médecins Au Maroc Index du Forum -> Détendez vous -> Art & Culture -> Littérature Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com